Malaise dans les prisons

Déc 05 2016
(0) Commentaires
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

Près de 20% des gardiens de la prison de Champ Dollon ont été mis en arrêt maladie début décembre. Cet absentéisme inhabituel dénote le malaise social profond qui couve tant au sein du corps des gardiens que dans la police genevoise. Notre député au Grand Conseil Pierre Gauthier a été alerté sur ce grave malaise par le personnel de l’administration pénitentiaire. Apprenant les difficultés sociales grandissantes du personnel pénitentiaire il a immédiatement réagi et a adressé une « question urgente écrite » au Conseil d’Etat genevois afin qu’il améliore sans tarder l’actuelle politique de ressources humaines, agressive et anti sociale, suivie par la direction de l’Office cantonal de la détention.

Lire la Question urgente :Office cantonal de la détention La direction générale est-elle pyromane ?

Related Posts

Commentez

    *