Manifestation pour le droit au logement

Oct 07 2017
(0) Commentaires
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

Le Parti Radical de Gauche était tout naturellement présent le 7 octobre dans le grand rassemblement populaire à l’appel de l’ASLOCA pour notamment dénoncer un scandale peu relayé, celui des lits froids.

Que sont les lits froids au sens juridique ? Ce sont des logements qui restent inoccupés une grande partie de l’année car ils servent de résidences secondaires à leurs propriétaires. Or, à Genève, différentes enquêtes font état de 25’000 lits froids. Cela dépasse les chiffres de nos besoins en logements puisque ceux-ci avoisinent les 20’000. A titre indicatif, et selon une moyenne de 1’500 logements créés chaque année dans le Canton, il faudrait 13 ans pour construire 20’000 logements.

Le Parti Radical de Gauche réfute également les allégations de la Chambre Immobilière Genevoise qui prétend que la situation du logement s’améliore à Genève ; cette perception tronquée de la réalité passe bien évidemment sous silence tous les mal logés du Canton, les familles en recherche d’appartement plus grands, les jeunes en quête d’un premier logement, les personnes âgées disposées à quitter un appartement devenu trop grand (mais qui ne peuvent faute de moyens), tous ces méprisés du marché immobilier qui ne fait les yeux doux qu’à une « classe moyenne théorique » qui va s’étiolant, et qui sert de prétexte à la construction de logements en PPE (Propriété Par Etage), pure marotte spéculative.

Related Posts

Commentez

    *