Tram 12 blues

Déc 08 2016
(0) Commentaires
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

Dès le 11 décembre, l’arrêt « Chêne-Bougeries » du tram 12 sera définitivement supprimé. Cette décision a été prise unilatéralement par l’Etat de Genève (DETA) contre l’avis des TPG et de la commune, alors que les travaux prévus dans le goulet ne commenceront pas avant 2018. C’est ainsi la connexion avec la ligne transversale 34 qui est coupée, supprimant l’accès direct au tram pour ceux venant de Veyrier ou de Choulex. Il faudra marcher 350 mètres pour rattraper le 12 à l’arrêt Grange-Falquet, sur un cheminement peu adapté aux personnes à mobilité réduite. Notre élue Catherine Armand, en partenariat avec le PS, a déposé une motion au Conseil municipal de Chêne-Bougeries pour que le Conseil administratif négocie le retour de cet arrêt provisoirement, et crée au plus vite un arrêt temporaire devant la mairie. Cette motion a été acceptée à l’unanimité. De plus, les deux partis seront aux côtés des habitants de Chêne-Bougeries dans leur mobilisation en lançant une pétition pour le rétablissement de cette ligne. Le DETA semble ignorer les besoins des usagers des TPG, notamment en ce qui concerne les transbordements.

Lire l’article de la Tribune de Genève
Lire la motion

La coalition « Alternatives pour Chêne-Bougeries » représentée par notre élue Catherine Armand et par Marion Sobanek (PS) a déposé ce jour une pétition pour le rétablissement de l’arrêt de tram Chêne-Bougeries, dans l’attente du nouvel arrêt Mairie.

Related Posts

Commentez

    *